fbpx

Langue |

Les soins de mon jardin et de ma maison par nature

Osmies – Abeilles maçonnes

Participez à la biodiversité et améliorez durablement la pollinisation en adoptant des abeilles maçonnes dans votre jardin ou sur votre balcon !

Abeille maçonne - Copyright Pollinature GMBH

Qui sont les abeilles maçonnes ?

 

Les abeilles maçonnes sont aussi appelées osmies rousses, une espèce d'abeilles solitaires. Elles sont naturellement présentes en France et participent à la biodiversité en pollinisant activement les plantes. Chacune d'entre elles peut butiner jusqu'à 40000 fleurs ! Elles recherchent des trous dans le bois, les tiges creuses ou les pierres pour y pondre leurs œufs. Comme leur qualificatif de « maçonne » l’indique, elles construisent des cloisons en terre dans les trous pour y créer plusieurs chambres où elles y pondent leurs œufs. Puis elles bouchent le trou avec un mur d’argile. Elles ne vivent pas en groupe et de créeront pas d’essaim : elles vivent seules.

Il existe de nombreuses espèces d’abeilles maçonnes. Ici, ce sont les abeilles maçonnes rousses (Osmia bicornis), aussi appelées osmies rousses. Elles sont répandues en Europe et affectionnent particulièrement les jardins, les zones urbaines, les orées des bois, les vergers…

 

Où peut-on installer les abeilles maçonnes ?

 

Il est possible d’installer les abeilles maçonnes rousses partout à l’extérieur : à la ville comme à la campagne, dans un jardin ou sur un balcon, elles y trouveront toujours de quoi se nourrir.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un jardin pour cela : il est possible de les installer sur un balcon ou un rebord de fenêtre, car elles trouveront dans les fleurs, arbres et jardins à proximité la nourriture nécessaire.

Il est déconseillé de les installer à plus de 1200 m d’altitude, et il n’est pas possible de les installer sur les îles (Corse par exemple).

 

A quelle période peut-on installer les abeilles maçonnes dans son jardin ?

 

Les abeilles maçonnes rousses se réveillent et butinent assez tôt en saison. Il est possible de les installer dès que les températures remontent un peu, c’est-à-dire à partir du mois de mars. Leur installation est possible jusqu’au mois de mai.

Il n’y a aucun risque de les installer trop tôt : elles résistent très bien au froid y compris au gel, et leur réveil dépend de la température. S’il fait encore trop froid, elles resteront endormies et attendront le moment opportun pour sortir de leur cocon !

Abeille pollinisant une fleur - Copyright Pollinature GMBH

Que pollinisent les abeilles maçonnes ?

 

Les abeilles maçonnes ou osmies sont là pour polliniser les plantes dans votre jardin et autour de votre balcon. Elles sont plus efficaces que les abeilles, mais ne produisent pas de miel. Elles aiment entre autres les pommiers, poiriers, cerisiers, mais aussi les petits fruits comme les fraisiers, les groseillers, framboisiers ainsi que des arbres (chênes, saules, noisetiers...).

Elles butinent à des températures plus fraîches que les abeilles communes et sont en cela idéales pour les débuts de saison.

Elles sont très calmes et adorent les abris à insectes qu'on leurs met à disposition. Dans les tubes de bambou ou les trous, elles stockent de la nourriture pour leur descendance et y pondent leurs œufs. C'est en recherchant leur nourriture qu'elles pollinisent au passage les fleurs. Elles referment les tubes en construisant un mur d'argile, d'où leur nom d'abeilles maçonnes. Elles passeront l'été, l'automne et l'hiver bien à l'abri dans les tubes, et elles écloront à nouveau au printemps prochain quand le soleil les réchauffera !

 

Les abeilles maçonnes : un projet pédagogique stimulant

 

Le développement des abeilles maçonnes ou osmies rousses est fascinant ! Elles possèdent un cycle qui passe par les phases d'œuf, de larve, de chrysalide et d'adulte. Chaque stade est l'occasion de les observer et d'attiser la curiosité des petits et des grands. Les abeilles maçonnes sont des projets pédagogiques idéaux car ils peuvent être mis en place à partir du mois de mars et permettent des observations jusqu'aux vacances d'été.

Accueillir des abeilles maçonnes chez soi, c'est participer activement à la biodiversité !

 

Les abeilles maçonnes sont-elles gênantes ?

 

Les abeilles maçonnes ne sont pas gênantes : elles ne sont pas attirées par la nourriture ou les boissons sucrées. Seules les fleurs les intéressent ! Vous pouvez donc manger à proximité de celles-ci et placer leur abri à côté de votre habitation et même sur un rebord de fenêtre.

Les mâles ne possèdent pas de dard. Bien que les femelles aient un petit dard, elles ne sont pas agressives et ne piquent que très rarement, si on les écrase par exemple.

Comment installer les cocons d’abeilles maçonnes ?

 

Etape 1 : leur prévoir un nichoir accueillant

 

Il faut aménager pour les abeilles maçonnes des espaces qui leur serviront à pondre leurs œufs juste à côté de là où vous souhaitez les installer. Elles réalisent leurs nids dans des trous de 0,5 à 1 cm de diamètre et suffisamment profonds. Ces trous peuvent être dans des murs, des briques ou des branches creuses, des tubes de bambou, des trous percés dans des morceaux de bois…

Vous pouvez donc soit vous procurer un nichoir à abeilles maçonnes constitué de tubes de bambou ou de morceaux de bois troués, soit aménager ou fabriquer vous-même leurs futurs abris.

 

Etape 2 : leur offrir une exposition ensoleillée et à l’abri des prédateurs

 

Il est recommandé de fixer leur futur habitat à un endroit ensoleillé et protégé de la pluie. Les abris à abeilles solitaires sont à placer à au moins 50 cm du sol. Il est donc possible de les accrocher à un mur ou de les poser sur un rebord de fenêtre. En revanche, il est déconseillé de les accrocher à un arbre.

 

Etape 3 : installer les cocons d’abeilles à proximité de leur futur nichoir

 

Une fois le nichoir prêt, l’installation de la nouvelle population d’abeilles solitaires est très facile. Il suffit de fixer le tube contenant les cocons dans le nichoir ou le plus près possible du nichoir, en le maintenant à l’abri des intempéries et en évitant qu’il puisse être emporté par le vent ou des animaux. Une fois le tube fixé, il suffit de retirer le bouchon du tube, et c’est tout !

Attention, une fois que les éclosions ont débuté, il ne faut plus déplacer leur nichoir car elles n’arriveraient plus à le retrouver. Vous pourrez à nouveau le déplacer très prudemment lorsque leur activité sera terminée, à l’automne ou l’hiver.

Installer les abeilles maçonnes, c'est facile !

De quoi est constituée ma population d’abeilles maçonnes ?

 

Les populations d’abeilles maçonnes sont protégées dans un tube de carton. Les abeilles maçonnes sont dans le tube sous forme de cocons. Ce tube est muni d’un bouchon et d’un anneau à l’intérieur du tube, derrière le bouchon, pour empêcher les cocons de tomber. Les cocons sont endormis et se réveilleront quelques jours ou semaines après les avoir positionnés dans votre jardin. Il faut les manipuler avec précautions pour éviter de les endommager.

Cocons d'osmies - abeilles solitaires - Copyright Pollinature GMBH
Comprar Seguidores Instagram