Langue |

Les soins de mon jardin et de ma maison par nature

La mouche du terreau

Nom(s) latin(s)

La mouche du terreau est aussi appelée Sciaride.

Description du ravageur

Une mouche du terreau est un petit moucheron noir que l’on voit souvent voler autour des plantes en pot. Comme son nom l’indique, elle se nourrit, vit et se reproduit dans le terreau. Les larves issues de ces œufs se nourrissent des matières organiques présentes dans le terreau mais finissent en général par s’attaquer aux racines des plantes qui va causer des affaiblissements qui peuvent provoquer la mort des végétaux.

En faible quantité, les larves ne sont pas un danger pour les végétaux mais une mouche du terreau pond généralement 250 œufs par semaine qui vont éclore et arriver au stade adulte au bout de 6 semaines.

Les larves de mouche du terreau ressemblent à un petit ver translucide qui va finir par se transformer en forme ailé de la mouche d’une taille de 4mm.

Végétaux attaqués

  • Les plantes d’extérieur en pots
  • Les plantes d’intérieur en pots
  • Les semis & plantations

Organes sensibles

Les organes des plantes les plus sensibles aux attaques des mouches du terreau sont :

  • Les racines
  • Les jeunes pousses

Stade dommageable pour les plantes

Les mouches du terreau sont très dommageables au stade larvaire car celle-ci s’attaque principalement aux racines des plantes afin de les affaiblir.

Période observation

Dégats

Les larves des mouches du terreau possèdent un organe grignoteur qui va s’attaquer directement aux racines mais aussi les radicelles (racines minuscules vital pour les végétaux) lorsque le terreau ne leur suffit plus. Elles s’en prennent aux poils absorbants des racines. Ces poils permettent le transfert de l’eau et nutriments du sol à la plante. Avec l’absence de ces poils absorbants, les plantes ne peuvent plus se nourrir ce qui entraine un affaiblissement et la mort du végétal mais c’est aussi une porte d’entrée pour les bactéries, champignons et autres insectes ravageurs qui vont s’attaquer aux racines de vos plantes.

Facteurs favorisant le développement

La chaleur et l’humidité sont les deux facteurs dû à son développement. Le nid idéal des mouches du terreau est une plante qui pousse dans un terreau constamment humide.

Méthodes prophylactiques de lutte

  • Favoriser la biodiversité pour attirer et conserver les insectes prédateurs
  • Ajuster au mieux la nutrition des plantes
  • Associer dans les parterres des plantes attractives / répulsives

Nos solutions contre les mouches du terreau

Comprar Seguidores Instagram