fbpx

Langue |

Les soins de mon jardin et de ma maison par nature

Retour

Accueillir des abeilles maçonnes dans son jardin : c’est désormais possible !

Osmie, abeille solitaire après éclosion - Copyright Pollinature GMBH

Osmie, abeille solitaire après éclosion - Copyright Pollinature GMBH

Accueillir des abeilles chez vous ? ça vous tente ?

C’est maintenant possible avec la nouvelle solution Biotop : les abeilles maçonnes !

Les abeilles maçonnes, ici les osmies rousses, sont des insectes participants très activement à la pollinisation tout comme les abeilles communes et de nombreux autres insectes pollinisateurs.

Pour installer vos abeilles maçonnes, rien de plus simple : il suffit de leur aménager un abri fait de tubes de bambous ou de morceaux de bois troués et de les laisser travailler. Et chacun peut choisir entre construire soi-même leur abri ou en acquérir un déjà monté. La population est protégée dans un petit tube en carton qu’il suffit d’ouvrir et de positionner à côté de leur abri. Cette population est d’abord endormie dans les cocons qui leur permettent de passer l’hiver. Au bout de quelques jours ou de quelques semaines, les abeilles sortiront de leur cocon et partiront à la recherche de fleurs à polliniser.
Avantages par rapport aux abeilles communes : elles prennent très peu de place, elles ne nécessitent aucun entretien, et sont quasiment inoffensives.

Et bonus : si elles se sentent bien dans l’abri que vous leur aurez aménagé, elles y reviendront d’une année sur l’autre !

Polliniser : l’activité favorite des abeilles maçonnes !

Elles sont de grandes pollinisatrices : chacune d’entre elles est capable de polliniser environ 40000 fleurs, soit nettement plus qu’une abeille commune. Elles apprécient de nombreuses plantes : elles butinent pommier, poirier, cerisiers dont elles amélioreront la fructification, ainsi que des arbres tels que les chênes, saules ou noisetiers. Elles seront également très utiles pour la pollinisation des petits fruits tels que les framboisiers, fraisiers, cassissiers, groseillers… Qui adopte des abeilles maçonnes doit se préparer à des récoltes abondantes !
Leur période d’activité s’étendant pendant le pic de floraison des arbres fruitiers, il ne faut pas tarder pour les accueillir : elles ne seront disponibles que de mars à mai.
A l’intérieur d’abris, les abeilles maçonnes construiront des parois de terre pour aménager des loges dans lesquelles elles pondront leurs oeufs. Elles y stockeront

A la ville comme à la campagne : la biodiversité s’invite partout !

Mais ce n’est pas tout ! Leur vie est passionnante, et leur observation sera une activité ludique pour les familles ou à l’école. Elles permettent de mettre en place des projets pédagogiques autour de la biodiversité et de l’observation des relations dans l’environnement : pollinisation, biodiversité, développement des insectes en identifiant les stades d’œufs, de larves, de cocons puis d’adultes. Petite astuce : utilisez des tubes transparents ou des loges à fenêtres pour observer leur activité au plus près !

Bonne nouvelle : tout le monde peut accueillir des abeilles maçonnes. Elles sont adaptées tant à la ville qu’à la campagne car elles trouveront toujours de quoi se nourrir dans leur environnement. Elles apprécient aussi bien

Alors pourquoi attendre ?

Participez dès aujourd’hui à la biodiversité et améliorez durablement la pollinisation en adoptant des abeilles maçonnes dans votre jardin ou sur votre balcon !

Comprar Seguidores Instagram